Egoïne a fait un choix irrévocable, celui de déménager. Aujourd’hui elle a très envie de partager avec nous ses motivations.

Sandrine : « Egoïne, tu as déménagé très récemment. J’avoue que je suis surprise, tu avais accès à un jardin luxuriant. Tu aimais tant regarder les écureuils, les geais évoluer sous tes yeux. Pourquoi as-tu fait ce choix ? »

 

Egoïne : « Je suis ravie de partager avec vous cette fulgurance en moi !  

J’avais atterri dans ce magnifique jardin, juste parce que je pensais me mettre au vert.

J’étais celle qui pensait trouver le repos, je me faisais des illusions.

J’avais choisi une très belle prison dorée dans laquelle mes bourreaux me rendaient visite. 

J’étais naïve, je pensais vivre dans le présent mais je me laissais rattraper par le passé.

Je ne ressentais pas de colère contre ceux qui avaient cessé de venir me visiter, au contraire, je leur trouvais des excuses, j’étais sous l’emprise de mon égo spirituel.

La colère me dévorait. Un dimanche après-midi, mon feu intérieur se propageait à tout mon corps, je me réduisait à un tas de cendres sur le carrelage, comme ce fameux 11 sept. C’était hier, et en même temps si loin. Mon bourreau ce jour-là avait décidé de se murer dans le silence, pour mon bien, comment avais-je pu croire à cette ineptie.

Comme les bourreaux se suivaient et ne se ressemblaient pas, j’avais entrouvert la porte à celui qui avait décidé de me brûler vive, m’avait condamné avant même de m’avoir jugée.

Mon Cœur Partenaire, ce beau pompier volontaire est venu me sauver des flammes.

Par amour pour lui, j’ai fait le choix de quitter mon paradis, ma prison dorée.

Je suis celle qui a échappé à l’incendie d’un site SEVESO.

Je suis celle qui applique à la lettre les nouvelles consignes de sécurité.

Je suis cette femme qui écoute son corps, lui seul est honnête avec moi.

Je suis cette énergie de joie qui me relève, qui me révèle.

Je suis cette magicienne qui transmute les émotions au nom de la quintessence de son étoile.

Je suis cette jumelle qui a foi en un monde meilleur.

Je suis cette amante qui vit dans le présent et accueille le bonheur qui frappe à sa porte. »

 

Sandrine : « Egoïne, tu fais de saisissantes prises de conscience en ce moment, tu te libères de ta peau brulée, des cendres du volcan qui bouillonnait en toi. Quelle clairvoyance. »

 

Sandrine s’adresse maintenant au cœur partenaire :

 « Cœur Partenaire, tu assumes ta mission avec gloire, tu peux être fier de toi.

 

Aujourd’hui, je vois en toi :

L’élixir d’amour éternel.

Le falotier, celui qui rallume les étoiles.

Le super héros qui vient au secours de sa belle.

 

Je t’offre 3 mots, je les grave en ton centre avec tendresse et amour,

Clairvoyance, transmutation, et joie retrouvée.

Vole tel un phœnix au-delà des rituels ancestraux, des dogmes, celui qui ose explorer la liberté de l’être.   

A vous Cœur partenaire et toi Egoïne, ensemble vous êtes élan vital et renaissance. »